viande nuisible 1024x682 - La viande est-elle bonne ou mauvaise pour la santé (2/2)

La viande est-elle bonne ou mauvaise pour la santé (2/2)

La semaine dernière nous avons vu que la viande rouge est très nutritive et donc potentiellement bénéfique pour la santé de l’homme. Néanmoins elle n’est pas sans dangers non plus.

Maladies cardiaques, diabète et décès
Les effets de la viande rouge sur la santé ont été bien étudiés.

Plusieurs études  montrent que la viande rouge est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires, de cancer et de décès.

Néanmoins, toutes les viandes rouges n’ont pas les mêmes effets sur la santé.

Un examen massif de 20 études, comprenant 1 218 380 personnes, a révélé que la viande transformée était associée à un risque accru de maladie cardiaque et de diabète. Cependant, aucune association n’a été trouvée pour la viande rouge non transformée.

Dans l’étude EPIC, une très vaste étude d’observation portant sur 448 568 personnes a révélé que la viande transformée augmentait le risque de décès, mais aucun effet n’a été observé pour la viande rouge non transformée.

Lorsqu’il s’agit d’un risque accru de maladie cardiaque, de diabète et de décès, il est crucial de faire la distinction entre la viande transformée et non transformée, car les deux peuvent avoir des effets très différents.

Les études semblent confirmer que la viande transformée (et non la viande rouge non transformée) est associée à un risque accru de mortalité précoce et à de nombreuses maladies.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que ces études ont leurs limites. Il est impossible de tirer des conclusions solides des études d’observation.

La seule façon d’établir la cause et l’effet est d’effectuer des essais contrôlés randomisés.

RÉSUMÉ
Certaines études d’observation montrent un lien entre la consommation de viande, le diabète, les maladies cardiaques et la mort. D’autres études suggèrent que cela ne s’applique qu’à la viande transformée et non à la viande rouge non transformée.

La viande rouge augmente-t-elle votre risque de cancer ?
De nombreuses études montrent que la consommation de viande rouge est associée à un risque accru de cancer.

Le principal type de cancer que la viande rouge pourrait causer est le cancer colorectal, le quatrième cancer le plus souvent diagnostiqué dans le monde.

Un problème récurrent dans ces études est qu’elles semblent mettre en commun la viande transformée et la viande rouge non transformée.

Les méta-analyses dans lesquelles les chercheurs analysent les données de nombreuses études montrent que le risque accru de cancer colorectal est très faible. Une méta-analyse a révélé un effet faible chez les hommes, mais aucun effet chez les femmes.

D’autres études suggèrent que ce n’est pas la viande elle-même, mais plutôt des composés nocifs qui se forment lorsque la viande est cuite, qui contribuent au risque accru.

Par conséquent, la méthode de cuisson peut être un déterminant majeur des effets ultimes de la viande sur la santé.

RÉSUMÉ
Plusieurs études montrent que les consommateurs de viande rouge courent un plus grand risque de cancer, et que les hommes sont bien plus touchés que les femmes. La méthode de cuisson peut être liée, et constitue au mieux un facteur aggravant. Certains types de viandes (non transformée) sont peut-être moins impactants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elementum nunc ut felis vulputate, amet, mi, Sed diam eleifend at